Silhouette et autres

Le lifting interne des cuisses.

A qui s'adresse le lifting de face interne de cuisse ?

Si la peau est relâchée, le chirurgien réalise une résection cutanée afin de “retendre” et enlever la peau la plus abîmée de la cuisse sur sa face interne, en enlevant dans le même temps le tissu graisseux sous-jacent.

Où se trouvent les cicatrices ?

La cicatrice part du pli de l’aisne pour se terminer dans le pli sous fessier.
Elle est donc dissimulée dans les plis et cachée par le port d’un sous-vêtement.
La longueur de la cicatrice ainsi que sa forme peuvent être la plupart du temps adaptées au type de sous-vêtement porté.

Quel mode d’anesthésie est utilisé ?

Il peut s’agir d’une anesthésie générale, ou d'une anesthésie locale assistée. Une consultation d’anesthésie est donc obligatoire.

Quelle est la durée d’intervention et d’hospitalisation ?

Environ 1h30, avec une hospitalisation de 24h.

Faut-il suivre un traitement avant et/ou après l’intervention ?

Oui, pour prévenir :

  • Les effets secondaires du traumatisme chirurgical.
  • Le traitement homéopathique Arnica (anti-bleus) et Apis (anti-œdème).
  • L'antibiothérapie préventive.

Faut-il toujours enlever de la peau ?

Non, si la peau apparaît tonique, la lipoaspiration isolée peut obtenir un redrapage cutané. Il n’y a alors quasiment aucune cicatrice, si ce n’est une micro-incision dans le pli de l’aisne.